ILS NOUS FONT CONFIANCE

Institutions, organisations, entreprises

Recherche sur les nuits festives des étudiants - ANR

Le programme de recherche "Smartnights. Pour des nuits urbaines durables et inclusives" (coord. D. Crozat, UMR 5281 ART-Dev) vise à créer une base de connaissances en matière de vie nocturne étudiante dans les villes universitaires de taille moyenne (Montpellier, Reims, Grenoble et Lyon comme ville étalon) pour élaborer des politiques publiques durables. En effet, des notions telles que la ville «24 heures sur 24» ou la «ville festive» ne soulignent pas seulement l’importance de la nuit urbaine dans la revitalisation de beaucoup de villes désindustrialisées mais aussi la «nocturnalisation» croissante de la vie quotidienne dans la société occidentale. L’économie de la nuit est devenue une des clés de l’économie urbaine, de la stratégie marketing des autorités urbaines. Cependant, au-delà de ces potentialités, le développement de la vie nocturne est aussi caractérisé par des formes de fragmentation sociale et spatiale, rendues visibles à travers l’expression de conflits <https://smartnights.hypotheses.org/projet>

Méthodes : questionnaire auprès d'étudiants, entretiens avec des étudiants, entretiens avec des acteurs de la vie nocturne et de la production urbaine, observations participantes, revue de presse - Reims et Montpellier

Temporalité : 13 mois (2020-2021) / Equipe : F. Guérin (fondateur du Lavurb) collaborant avec les chercheurs du programme (D. Crozat, E. Peralez, E. Giordano, F. Valegeas, D. Giband, L. Razafimahefa, M-L Poulot, B. Shabani, L. Gwiazdzinski, W. Hoo, F. Hajar, S. Mallet, S. Piantoni, M. de Raphélis, C. Burger, G. Faburel)

anr.png
ARTDEV_edited.jpg
pops.png
Diagnostic des dynamiques urbaines de Château-Thierry - PUCA

En 2019, le Plan Urbanisme Construction Architecture nous a fait confiance pour réaliser le diagnostic de la ville de Château-Thierry dans le cadre du programme Popsu Territoires. L'objectif était d’interroger la mutation des anciennes usines Belin en pépinière culturelle, un projet qui s'ancre dans une stratégie plus globale de revalorisation du centre-ville (dévitalisation commerciale et habitat dégradé) et du quartier de gare. Le projet permet de saisir les logiques d’attractivité reposant sur des ressources culturelles et les impacts en termes d’exclusion socio-spatiale. Le diagnostic a permis de mettre en place des ateliers participatifs pour transformer le cluster U1 <http://www.popsu.archi.fr/popsu-territoires/chateau-thierry/chateau-thierry>

Méthodes : cartographie sensible du territoire, entretiens avec des habitants diversifiés, entretiens avec des acteurs culturels et de la production urbaine, observations participantes, diagnostic urbain, travail d'archive et revue de presse

Temporalité : 6 mois / Equipe : F. Guérin (fondateur du Lavurb), Q. Lefèvre (collaborateur) et L. Bonnel (collaborateur)

Recherche sur les mutations des paysages urbains - Urban Europe
Programme de recherche "Mobilisations habitantes"  

Depuis 2017, nous étudions des réactions d’opposition des habitants suscitées par l’implantation d’infrastructures spécifiques (logement social, centre d’hébergement d’urgence, centre d’accueil pour migrants) par la municipalité parisienne dans six arrondissements (10ème, 11ème, 12ème, 16ème, 18ème et 20ème). L’étude des conflits d’aménagement vise à analyser les jeux d’acteurs et de pouvoir qui participent à la production des espaces urbains ; à questionner les recompositions de formes de militantisme et l’émergence ou non de « nouveaux mouvements sociaux »

 

Méthodes : analyse multiscalaire, enquêtes qualitatives auprès des habitants, des associations de riverains, des élus et personnels techniques et administratifs de la mairie centrale et des mairies d’arrondissement (entretiens semi-directifs), analyse des répertoires d’action (notamment contenus des réseaux sociaux mobilisés par les associations, habitants et élus)

 

Equipe : Lucy Bony (CNRS, Passages) et Murielle Froment-Meurice (Lab’Urba) – coordinatrices, Kaduna-Eve Demailly, Joanne Le Bars (Lab’Urba)

 

 

Projet "Hyperlieux mobiles" - IVM/Vedecom

En 2017, l'Institut pour la Ville en Mouvement / Vedecom nous fait confiance au sein du projet "Hyperlieux mobiles". Dans le cadre général du développement des smart-cities, l'objectif est de comprendre comment les véhicules autonomes peuvent modifier l'espace urbain. Plus largement, c'est la question des services numériques mobiles qui est soulevée, au sein des hyper lieux (selon la définition donnée par F. Ascher)

Mission : rédaction d'un article suite à un entretien avec l'architecte C. Llop

Temporalité : 2 mois - Equipe : F. Guérin (fondateur du Lavurb)

Le programme de recherche "Smart-U-Green: Governing conflicting perspectives on transformations in the urban-rural continuum" (coord. D. Loorbach, DRIFT) permet d'interroger les transformations du paysage urbain affectant la qualité de vie (transition durable). Les paysages urbains sont les témoins de transformations importantes qui affectent leur qualité ainsi que la qualité de vie. Certaines transformations sont souhaitables, telle la transition urbaine durable, mais d'autres sont inévitables en raison de changements économiques et culturels majeurs. Ces transformations des paysages urbains mettent en lumière des controverses, incertitudes et complexités insolubles entre une multitude de parties prenantes qui ont des intérêts diversifiés. Elles stimulent également l'émergence locale d'idées, de pratiques et de réseaux alternatifs. Ces derniers mettent au défi le monde de la planification urbaine d'adopter des formes de gouvernance plus systémiques, collaboratives et évolutives entre les édiles locaux, les entreprises locales et les initiatives citoyennes <https://www.smartugreen.eu/>

Méthodes : analyse de la législation, entretiens auprès d'acteurs du paysage et de la production urbaine rémois, analyse statistique des perceptions du paysage (repertory grids), analyse de la morphologie urbaine, revue de presse, ateliers de co-production (mutations de la base aérienne 112 et jardinage urbain à Reims)

Temporalité : 23 mois (2018-2020) / Equipe : F. Guérin (fondateur du Lavurb) collaborant avec les chercheurs du programme

urban_europe.jpg
Vécu du quartier "Paris Rive Gauche" - Semapa/Mairie de Paris

En 2016-2017, le comité de concertation de la Semapa nous a fait confiance pour réaliser un état des lieux du quartier "Paris Rive Gauche", à mi-parcours de son aménagement. L'enjeu était de comprendre le vécu et les représentations du quartier par ses divers usagers : résidents, travailleurs/étudiants et visiteurs. Plus globalement, c'est la question de la cohabitation des fonctions urbaines et usagers liés qui interroge, dans le cadre d'un quartier innovant.

Méthodes : diagnostic urbain, enquête auprès d'acteurs du quartier PRG (promoteurs, entrepreneurs, etc.), marche exploratoire collective, entretiens semi-directifs auprès des divers usagers, observations directes en 5 points-clés

Temporalité : novembre 2016 - mars 2017 / Equipe : F. Guérin (mandataire), accompagné de 4 chercheurs en urbanisme et aménagement de l'espace : P. Silvestre, R. Mullon, P. Gomes, J. Rollin.

Les "Pôles de flux nocturnes" - DDCT (pôle nuit)/Mairie de Paris 

En 2016, la Direction de la Démocratie des Citoyens et des Territoires de la Mairie de Paris nous a fait confiance pour la réalisation d'un diagnostic sur les "Pôles de flux nocturnes" parisiens. Dans le contexte des débats liés à la politique publique de la vie nocturne, l'objectif était de repérer les polarités nocturnes et d'analyser les services et usages existant pour comprendre les besoins liés. Cela a permis d'aider à la prise de décision politique pour la mise en place de stands éphémères

Méthodes : identification des formes de polarisation et cartographie, observations directes sur site des services, usages et formes de mobilités, passation d'enquêtes flash (trajectoire nocturne en fonction des caractéristiques socio-démographiques), entretiens semi-directifs auprès d'acteurs clés

Temporalité : janvier 2016 - novembre 2016 / Equipe : F. Guérin (coordinateur) - conseils scientifiques d'enseignant-chercheurs : J. Monnet et P. Salze - enquêteurs étudiants : M. El Berdai (Master 1 Génie urbain, mémoire), C-M Javary (Master 1 SciencesPo Lyon, stage), T. Poirier (Master 1 Urbanisme, stage) et 3 groupes de travaux dirigés en Licence 1 de Sociologie, gérés par les jeunes enseignant-chercheurs : J. Thomas, L. Renou et A. Neagu. 

"Les Rencontres européennes de la vie nocturne #2" - A.M.U.O.N.

En 2015, l'Association de médiation pour un usage optimal de la nuit (les Pierrots de la nuit) nous a fait confiance pour mettre en place des marches exploratoires collectives lors de leur événement annuel européen. L'objectif était de faire dialoguer la diversité des acteurs coopérant dans le cadre de la politique publique de la vie nocturne (syndicats professionnels d'établissements ludico-festifs, associations de riverains, élus, associations de prévention, etc.), d'analyser leurs représentations et de désamorcer les conflits potentiels <https://vimeo.com/142613979>

Méthodes : marches urbaines exploratoires de nuit, cartes mentales, rencontres d'acteurs

Temporalité : juillet 2015 - décembre 2015 / Equipe : F. Guérin et A. Defrance, docteurs en Urbanisme et aménagement de l'espace, en collaboration avec C. Marty (pôle médiation, Les Pierrots de la nuit)

Diagnostic d'une rue commerçante - DVD/Mairie de Paris

En 2014, la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Mairie de Paris a fait confiance au groupe transversal "Mobilités Urbaines Pédestres" du Labex Futurs Urbains, dont nous faisons partie. L'enjeu était de comprendre la place de la marche dans le fonctionnement d'une rue commerçante à Paris, d'évaluer l'aménagement des zones de rencontre et de permettre la mise en place d'un espace urbain de qualité

​​

Méthodes : observations directes en 9 points-clés, entretiens semi-directifs auprès d'acteurs-clés, enquêtes flash (déplacement et rapport au quartier), analyse de vidéos Go Pro, passation d'un questionnaire sociologique, suivis de personnes

Temporalité : janvier 2014 - décembre 2014 / Equipe : F. Guérin (fondateur du Lavurb), accompagné des membres du GT MUP et d'étudiants en Licence 3 Urbanisme

      ATELIERS  PARTICIPATIFS

& EVENEMENTS

  • 2021 : Etats généraux du droit à la fête - Plateforme de la vie nocturne / Collectif Cultures Bar-bars

 

Participation à la réalisation d’un livre blanc à destination des acteurs institutionnels et économiques sur la gestion de la Covid-19 pour les activités nocturnes

  • 11/2019 : Forum national Réinventions les nuits des quartiers populaires

 

Conseils et introduction à l’atelier n° 2 « L’aménagement urbain est-il pensé pour la nuit ? » du 4e Forum national « La nuit nous appartient », Université Paris Nanterre

  • 02/2018 : Conseils lors des « Nuits du futur »

 

Lors des 3èmes Rencontres Européennes de la Nuit (Lyon), organisées par l’EuroCouncil of the Night (AMUON), l’UMIH et le Collectif Action Nuit, nous avons participé au rassemblement des professionnels de la nuit, institutionnels, associations, chercheurs, designers et usagers de différentes villes européennes. Ces rencontres permettaient d’échanger sur les bonnes pratiques et de réaliser un livre blanc (propositions pour les décideurs politiques) : les femmes et la nuit, la co-construction des politiques publiques sur la vie nocturne, la réglementation, les usages nocturnes des espaces urbains

  • 22/01/2018 : Conseils auprès de l’organisation L’Effet Urbain – Icade

 

Dans le cadre du concours en urbanisme « Bruneseau nord », il s'agissait de décaler le regard des spécialistes répondant au concours par la prise en compte des temporalités et des activités ludiques (concours remporté)

 

  • 2015 – 2018 : Conseil de la nuit parisien

 

Conseils auprès de la Mairie de Paris (DDCT, T. Charlois) dans le cadre du Conseil de la nuit parisien, une plateforme collective permettant de faire dialoguer les divers acteurs de la politique publique de la vie nocturne pour mettre en place des dispositifs de régulation des comportements nocturnes. Missions : conseils au sein du groupe transversal « Tranquillité publique », réalisation d’un référentiel urbain nocturne, interventions en Assemblée générale et auprès de collectifs

unnamed.jpg
indexnn.jpg
logo_complet_01.png
  • Co-organisation et orientation scientifique de colloques

GT Mobilités Urbaines Pédestres – Labex Futurs Urbains (2017), « Espaces en partage, trottoir atout ou verrou », Séminaire bilatéral France-Mexique, Paris - 27-29 novembre
Evaluation des communications, organisation logistique, sortie de terrain

 

GT Mobilités Urbaines Pédestres – Labex Futurs Urbains (2017), « Marches et actions publiques », Labex Week, Paris – Marne la Vallée, 12 septembre

Organisation de la journée, gestion et organisation d’ateliers participatifs

Lab’Urba, Lavue, Pacte, Prodig (2015), « Cohabiter les nuits urbaines. Penser, sentir et narrer la vie nocturne », Paris – Marne la Vallée, 05-06 mars

Rédaction de l’appel à communication, pré-évaluation des communications, constitution d’un comité scientifique, organisation matérielle et logistique, recherche de financements et partenariats, communication

 

GT Mobilités Urbaines Pédestres – Labex Futurs Urbains (2015), “The intricacy of walking and the city. Methods and Experiments”, Paris – Marne la Vallée, 21-23 janvier
Rédaction de l’appel à communication, constitution d’un comité scientifique, organisation matérielle et logistique, réalisation d’une exploration nocturne

 

Géographie-Cités, Lab’Urba, Lavue, (2013), « Le hors-champ des recherches doctorales sur l’urbain et les territoires : théories, méthodes et postures de recherche », Association Française de Sociologie – RT9, Paris, 22 novembre

Rédaction de l’appel à communication, constitution d’un comité scientifique, organisation matérielle et logistique, recherche de financements et partenariats 

  • Co-encadrement d'ateliers professionnels à l'Université

2020-2021 : L’urbanisme tactique dans le contexte de la Covid-19 à Montréal, Bordeaux, Lyon et Lille (ANR UrbaTime) – Master 2 Urbanisme, ESI-Reims-IATEUR

2020-2021 : L’analyse de la nuit en tant que révélatrice de transformations socio-urbaines des quartiers périphériques au centre-ville de Montpellier (ANR Smartnights) – Master 1 Urbanisme, Université Paul Valéry Montpellier 3

2019-2020 : La prise en compte des temporalités dans la production urbaine à travers le cas du projet Reims Grand Centre (ANR Smartnights) – Master 2 Urbanisme, ESI-Reims-IATEUR

2019 : La gouvernance participative au sein des projets de paysage du Grand Reims, à partir du cas de la revitalisation de la base aérienne 112 (ANR Smart U Green) – Master 2 Urbanisme, IATEUR

2018 : Diagnostic de quartiers de gare dans trois villes moyennes (DDT de l’Aisne) – Master 2 Urbanisme, IATEUR

2018 : Jeux d’acteurs de cinq projets durables innovants en Champagne (EPCI Grand Reims) – Master 2 Urbanisme, IATEUR

2013 : Le fonctionnement nocturne d’une rue commerçante à Paris (DDT de la Mairie de Paris) – Licence 3 Urbanisme, EUP

     ILS NOUS

SOUTIENNENT

Professeur en Urbanisme à l'Ecole d'Urbanisme de Paris et chercheur au sein du LVMT. Ses travaux portent sur les modes de vie métropolitains et les usages des espaces publics : territorialisation, informalité, productions des usagers. 

Terrains : commerce ambulant à Mexico ; skaters à Los Angeles ; mobilités pédestres à Paris ; etc.

Jérôme Monnet
Eric Le Breton

Maître de conférences HDR en Sociologie à l'Université Rennes 2 et chercheur au sein du Liris. Ses travaux portent sur les mobilités urbaines et l'action publique : inégalités sociales et insertion par les mobilités (pendulaires, des cadres, etc.), politiques sanitaires et sociales, histoire critique de la sociologie urbaine française. Il est aussi expert auprès de l'Audiar (Rennes Métropole).

Catherine Deschamps

Professeure en Socio-anthropologie à l'ENSA de Nancy et chercheure au sein de l'Evcau. Ses travaux portent sur les rapports sociaux de sexe et de genre dans les espaces urbains (bisexualité, travail du sexe, etc.), les temporalités des modes de vie urbains (conceptualisation de la nuit), la réduction des vulnérabilités (carrière des demandeurs d'asile), le souci des autres (projets urbains hospitaliers), au sein de territoires parisiens.